Tout savoir sur
la perte de l'audition

Quels sont les différents types de surdité ?

La surdité neurosensorielle est une restriction fonctionnelle aussi bien de l’organe de l’ouïe (les cellules ciliées qui convertissent les ondes sonores) que des parties nerveuses. Une détérioration dans l’oreille interne empêche la retransmission de certaines fréquences au cerveau. Avec pour conséquence l’absence de perception ou une perception altérée du son dans sa globalité. De manière générale, on part de l’hypothèse d’une perception auditive différente, avec suppression des signaux vocaux de hautes fréquences comme les sons p, k, f, h, s, ch par exemple. Ceci a des conséquences négatives sur la compréhensibilité de la parole. Des mots ou même des voyelles similaires conduisent à des erreurs d’audition. Dans le cas d’une surdité neurosensorielle, la perception du niveau sonore reste quasi identique, mais la parole se modifie en termes d’image sonore.Globalement, la perte fonctionnelle peut être compensée avec succès grâce à l’ajustement d’une aide auditive adaptée. S’il s’agit d’une surdité totale, un implant cochléaire peut permettre de recouvrer l’ouïe.

Causes

La cause principale d’une surdité neurosensorielle est la détérioration de l’oreille interne due au bruit. Par ailleurs, parmi ces causes, peuvent également compter les infections virales, comme les oreillons, la rougeole et la rubéole ainsi que la dégénérescence liée à l’âge (presbyacousie), une surdité d’origine génétique, des tumeurs, des traumatismes crâniens et une surdité brusque.

La surdité neurosensorielle

Graphique surdité neurosensorielle
Graphique surdité neurosensorielle
Vous êtes à la recherche d’un appareil auditif ?

La surdité de transmission (perte auditive conductive)

audiogramme
audiogramme

Description :
La surdité de transmission représente une forme de surdité dans laquelle les vibrations des ondes sonores ne peuvent pas être transmises à l’oreille interne intacte en raison d’une anomalie au niveau de l’oreille moyenne ou de l’oreille externe. Cette perturbation du transport mécanique du son a pour conséquence une diminution de l’acuité auditive, les signaux vocaux, notamment, ne pouvant plus être perçus clairement. Cette aggravation de la capacité auditive s’étend uniformément sur toutes les fréquences. On différencie la surdité de transmission provisoire et la surdité de transmission permanente.

Une surdité de transmission provisoire se produit par exemple lors d’un blocage des osselets suite à une otite moyenne, et peut être traitée par des médicaments ou une opération. Dans le cas d’une surdité de transmission permanente, il s’agit d’une anomalie durable de la transmission des sons à l’oreille interne. Celle-ci peut être compensée largement voire entièrement, par exemple en augmentant la pression acoustique au moyen d’une aide auditive.

Causes :
Les causes d’une surdité de transmission peuvent être multiples. Dans une perspective thérapeutique, il est essentiel de déterminer s’il s’agit d’un problème provisoire ou permanent de l’oreille interne ou externe. Les causes provisoires sont entre autres la présence d’un bouchon de cérumen (Cerumen obturans), d’un corps étranger dans le conduit auditif ou une otite externe (Otitis externa). Les anomalies permanentes sont par exemple représentées par des malformations du pavillon, du conduit auditif, des otites moyennes chroniques ou un trou dans le tympan.

L’otosclérose peut également être une cause de surdité de transmission permanente. L’otosclérose est une maladie de l’os qui entoure l’oreille interne. Une ossification se produit dans la zone de la fenêtre ovale du limaçon, ce qui entraîne un raidissement croissant de la plaque de l’étrier.

Trouble du traitement auditif et de la perception auditive

Le trouble du traitement auditif et de la perception auditive désigne une restriction de la perception auditive. Dans de rares cas, il peut également porter atteinte au système nerveux central. Mais l’oreille externe n’est le plus souvent pas touchée.

Vous êtes concerné(e) par la perte auditive et souhaitez y remédier ?

Les conséquences d'une perte de l’audition

Le plus surprenant dans la perte de l’audition, c’est qu’elle est plus fréquente que la perte de la vue. Quand notre vue baisse, nous nous rendons chez un ophtalmologiste. Et pourtant, une américaine a montré que les personnes attendent 7 ans en moyenne avant d’agir contre une perte de l’audition. Imaginez si vous attendiez 7 ans avant d’aller chez un ophtalmologiste ? Toutes les belles choses que vous manqueriez ! Il en est de même pour l’audition. Il y a beaucoup de choses que l’on manque quand on n’entend plus bien.

Ce que beaucoup de personnes ignorent, c’est qu’il est important de porter des aides auditives dès l’apparition de la perte de l’audition. Il est en effet plus facile de traiter la perte auditive à ses débuts. De plus, porter des aides auditives ralentit le processus et vous n’aurez ainsi certainement pas besoin de porter des aides auditives plus puissantes (et donc plus imposantes) à l’avenir.

Une perte de l’audition non traitée diminue votre compréhension globale de la parole. Pendant les conversations et les situations dans lesquelles l’audition est difficile, votre cerveau ne reçoit qu’une partie des informations dont il a besoin et vous perdez ainsi la faculté d’entendre les sons de la vie de tous les jours. De plus, le cerveau doit travailler davantage pour compenser les sons et informations manquants. Cet effort et concentration supplémentaires, ajoutés à une médiocre compréhension de la parole, peut conduire à des conséquences sérieuses telles la fatigue, l’isolation sociale ou la dépression. Il est donc crucial d’agir contre la perte auditive.

Agir tôt pour éviter… :

…la fatigue

Une concentration plus intense pour comprendre les conversations conduit à une grande fatigue à la fin de la journée. Les personnes concernées par une perte de l’audition affirment qu’elles ne peuvent pas se concentrer pendant très longtemps et se fatiguent plus facilement.

…l’isolement

Les personnes concernées par une perte auditive évitent les situations compliquées pour elles comme les activités de groupe ou les rassemblements familiaux à cause de l’effort de concentration que cela représente ou du fait de devoir constamment demander à ses interlocuteurs de se répéter. Cela peut souvent mener à un isolement social, conscient ou inconscient. Pour entendre, il faut être présent afin de pouvoir vivre pleinement chaque instant, entourré(e) de ceux que vous aimez.

…la dépression

L’isolement social, le manque d’intéraction et de conversation avec les autres peut jusqu’à un certain point mener à une légère, moyenne ou sèvère dépression.

…les risques du quotidien

Une perte de l’audition non traitée peut vous mettre en danger au quotidien en vous faisant manquer des éléments indispensables comme le bruit de la circulation ou autres sons importants.

…que la situation n’empire

Si vous avez une perte auditive, le volume de la télévision ou de la radio est certainement très haut. Cela endommage votre audition encore plus. De plus, plus vous attendez pour porter des aides auditives, plus il sera difficile de discerner les sons, même avec des appareils auditifs.

…de porter des appareils plus gros

Plus vous attendez pour porter des aides auditives, plus il faudra en porter de plus imposantes. Une perte de l’audition moyenne peut être corrigée par des aides auditives intra-auriculaires quasi-invisibles, alors qu’une perte de l’audition plus sérieuse nécessite plus de puissance afin d’être compensée. Ainsi, si vous attendez trop longtemps avant de porter des aides auditives, vous aurez besoin d’un appareil moins discret.

…de perdre en performance professionnelle

Une perte de l’audition non traitée peut vous faire manquer d’importants détails lors des réunions, ce qui peut donc impacter votre performance professionnelle globale. Pensez-y : seriez-vous prêt(e) à perdre votre travail ou manquer une promotion, simplement pour ne pas porter d’aide auditive ?

Vous êtes concerné(e) par la perte auditive et souhaitez y remédier ?